Menu
Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h30
Le samedi de 9h à 12h
Uniquement sur rendez-vous
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Qu 'est ce que la confiance en soi, comment augmenter sa confiance en soi.

Qu 'est ce que la confiance en soi, comment augmenter sa confiance en soi.

Le 17 octobre 2019
Qu 'est ce que la confiance en soi, comment augmenter sa confiance en soi.
La confiance en soi se développe, se construit et se travaille quelque soit l’âge , seul ou accompagné. Je vous propose donc cet accompagnement dans l 'un de mes cabinet à Abbeville , Longuenesse/ Saint Omer, ou Berck.

Qu 'est ce que la confiance en soi ?

La confiance en soi est la représentation que nous avons de nous même et de nos capacités, de nos atouts.
C’est cette image que nous avons de nous même, de ce que l’on pense savoir faire et être capable de faire.
Avoir confiance en soi, c’est avant toute chose, se connaître, croire en ses aptitudes, en ses possibilités.
C’est une croyance spontanée ou acquise.

La confiance en soi se construit des actions que nous faisons, alors que l’estime de soi se construit de relationnel, elle dépend du regard des autres posé sur nous puis du regard que nous posons sur nous même.
On peut donc avoir les deux, ou les 2 peuvent être absents, ou encore avoir l’un ou pas l’autre.

La confiance en soi se nourrit donc de l’action, elle est associée à notre capacité à agir, en notre potentiel.
Cette action va nous apporter soit des réussites ou des échecs.
Mais avec de la confiance en soi, les échecs peuvent aboutir à des résultats, car on va apprendre de nos erreurs pour mieux avancer , et non baisser les bras, et rester sur un échec.

La confiance en soi est donc la vision de nous même, et cette vision, est une attitude à la fois mentale et physique, et elles sont étroitement liées.

Les sources du manque de  confiance en soi.

•Du passé: nos diverses expériences déterminent notre confiance en nous. Nos échecs peuvent engendrer des peurs, des angoisses, des incertitudes face à l’avenir. Notre éducation influence aussi notre confiance en nous (nous a-t-on surprotégé?, nous avons-nous donné l’autorisation de faire, d’oser?...).

•Du présent: le regard, le jugement des autres sont liés à la confiance en soi. Mais c’est avant tout la perception que nous avons de ce regard et jugement des autres , qui sont parfois et souvent erronés, et qui entrave nos actions.


•Le futur: la peur de l’inconnu, de la nouveauté, des films que nous nous faisons intérieurement, cette transe négative dans laquelle nous nous mettons nous empêche de passer à l’action, car nous imaginons toujours le négatif au lieu du positif.

Les conséquences du manque de confiance en soi.

Ce manque de confiance en soi va entraîner un stress plus ou moins permanent avec tous ce qui en découle: tensions musculaires, dévalorisation, angoisses, déprime, manque de sommeil, fatigue, pulsion alimentaire, douleurs…
Cette spirale est un frein à la l’acquisition de la confiance en soi, de passer à l’action et donc à la vie.

Alors coupez ce cercle vicieux et osez vivre votre vie et il est temps et plus que temps car la vie passe vite et très vite.


La confiance en soi se développe, se construit et se travaille quelque soit l’âge, le tout est de le vouloir, un travail d’introspection.

Développez votre confiance en vous.

Changez la perception de vous même: soyez conscient qu’il est possible de changer, d’évoluer, d’augmenter ses connaissances, ses capacités. Faites un listing de vos défauts et de vos qualités et transformez vos défauts en qualités.
    ex: si vous êtes réservé, vous développez plus votre sens de l’observation et de l’essentiel  plutôt que de vous éparpiller …

Se souvenir de nos succès et des moyens mis en œuvre pour y parvenir afin de réutiliser ces ressources pour reproduire, ancrer nos prochains actes.
Il est aussi important de prendre du recul face à un éventuel échec et de comprendre la cause (manque de travail et de connaissances, mauvaise interprétation….). Apprendre de nos échecs permet de se trouver grandi face à la situation à venir.

Dompter vos peurs: la peur et l’appréhension face à l’inconnu sont une attitude normale, elle permet de se protéger, mais aussi de booster notre action si elle est contrôlée et analysée à sa juste valeur. Nos peurs sont souvent disproportionnées.
  Le courage c’est avoir peur, mais agir quand même et de sortir de sa zone de confort ou rien ne se passe.

  Se fixer des petits objectifs, réalisables (on ne va pas sur une piste noire si on a pas fait de ski pendant 20 ans ou si c’est la première fois, on y va progressivement).

Avoir confiance en ses objectifs et ses idées. Il est important de connaître ses capacités, ses compétences en les testant et de les perfectionner si besoin (par contre attention au perfectionnisme qui engendre l’effet inverse). S’entourer de personnes compétentes qui vont pouvoir vous orienter, donner des idées, d’être dans le partage.

La confiance envers les autres: osez parler aux autres, évoquez des choses simples et courantes (météo, événement…), souriez et vous verrez que les gens vont vous sourire , vous répondre.
  Agissez avec les autres comme vous désireriez qu’il agissent avec vous.

En résumé:

•Si vous pensez manquer de confiance en soi, regardez où vous en avez, car il y a toujours une situation où vous en possédez, c’est déjà une base.
•S’interrogez vous sur vos manques et entamez cette révolte intérieure pour changer votre destin.
•Entourez vous des bonnes personnes qui vous feront évoluer positivement.

•Changez votre façon d’être avec les autres va aussi changer votre façon d’être perçu.
•Identifiez les causes liées à ce manque de confiance face à une situation et travaillez les de façon progressive en étant fier des résultats obtenus.
•Osez sortir de votre zone de confort qui ne vous fait pas avancer ni connecter à la vie, à votre vie.