Menu
Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h30
Le samedi de 9h à 12h
Uniquement sur rendez-vous
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Comment bien vivre le confinement, comment optimiser au mieux ce moment

Comment bien vivre le confinement, comment optimiser au mieux ce moment

Le 26 mars 2020
Comment bien vivre le confinement, comment optimiser au mieux ce moment

Etre obligé de rester chez soi, pendant une plus ou moins longue période, dans ce climat d'insécurité, n 'est pas toujours facile pour certains. Voici quelques conseils pour profiter au maximum de ce moment de bouleversement total de votre quotidien, cette période angoissante, traumatisante car nous ne connaissons pas la suite. Cette obligation de rester à son domicile est vécue comme une atteinte à notre liberté, et le peu de possibilités de sorties engendre un climat  d'insécurité, de danger potentiel, nous renvoie à notre solitude et nous positionne dans une attente passive et d'impuissance. Associée à la perte provisoire de travail, et d 'éventuelles répercussions financières, à l 'inquiétude pour la santé  de ses proches...Tout cela entraîne, et à juste titre une peur, un mal être. Ce mal être est normal car nous sommes habitués à toujours courir, à courir après le temps  et ce confinement nous fait ralentir voire stopper , et ce , du jour au lendemain,un réel changement auquel nous étions pas habitué, c'est une des raisons de la difficulté. 

Cette situation jusque là inconnue, nous oblige à revenir à l 'essentiel, à vivre le moment présent, dans l 'içi et maintenant, dans l 'instant présent et de ce réorganiser, d 'voir une introspection sur soi même et de changer ces habitudes.

Alors comment tirer parti au mieux de cette période de confinement ?

- voire ce confinement comme un acte positif, utile pour éviter la propagation de ce virus et donc une manière d 'agir contre cette crise sanitaire et  de soutien à tous les personnes exposées qui œuvrent au quotidien au prix de leur santé et voire de leur vie

-Rester en contact avec son entourage familial, social, professionnel grâce aux réseaux sociaux

Organisez des rencontres au cours de la journée. Il est primordial de garder, de créer des liens sociaux, de communiquer avec les siens, c'est la base d'une sécurité fondamentale. Sinon les seules informations que nous aurons du monde extérieur seront les informations , consacrées uniquement à la maladie répétées en boucle et cela est source d 'angoisse .

Concilier vie professionnelle et vie familiale pour ceux qui font du télétravail

Afin d 'éviter les tensions liées à la promiscuité, il est important de bien faire respecter son espace "professionnel" et d 'organiser des "pauses café" avec ces collègues de travail via les réseaux sociaux.

- Mettre en place un planning afin de ne pas se décaler 

Le risque du confinement est de ne plus rien respecter : passer des heures devant la télé, manger à n’importe quoi et à n 'importe quelle heure, d'augmenter les dépendances ...

Il est important respecter le rythme sommeil-veille: continuer à se lever , à manger à la même heure et de façon équilibrée, d 'avoir une petite activité sportive via les applications mobile , de prendre du temps avec ses enfants , conjoint , prendre un temps de lecture, pour faire du ménage, contacter ses proches,un temps télé,  réaliser ou finir ce que l 'on avait mis en attente, prendre un temps pour soi, de se garder ou de respecter un espace personnel.....créer une manière de faire différente à la maison.

- S'occuper de ses enfants

Lorsque l' on a des enfants en bas âge, il est primordiale de garder les habitudes, le rythme de vie pour ne pas les déstabiliser en cette période déjà difficile pour eux aussi. S'amuser avec eux, renouer avec les jeux de société, les activités manuelles, préparation du repas ....Lors des rares sorties à l’extérieur, les faire courir pour qu'ils se défoulent un peu. 
Expliquer ce qu’il se passe de façon simple et sans dramatiser pour ne pas inquiéter et éviter les informations devant eux. . On ne pas sortir pour l’instant, mais ça va durer quelques semaines et s’arrêter et que tout cela est pour nous protéger d'une maladie comme lorsqu'il est malade.

-En cas de crise d'angoisse durant le confinement

Il est normal d 'avoir des crises d 'angoisse, c 'est une réaction d'adaptation à cette situation, à ce changement brutal qui entraîne des signes physiques dus à une montée des hormones de stress.

. Il ne faut pas dramatiser. Cette réaction est une réaction d’adaptation à une situation nouvelle. L’organisme doit s’habituer à ce changement brutal. Ce mécanisme d’adaptation produit des signes physiques. En cas de crise d’angoisse :

Pratiquez la cohérence cardiaque associée à une visualisation positive, réalisez de la méditation, prenez un lire, une recette de cuisine et faites en un résumé, chantez, appelez vos proches, détournez votre esprit de ce mal être.

             Prenez soi de vous